Masterclass de traits d'orchestre
25 août à 18:00 – 30 août à 10:00
Grand Couvent de Gramat,
33 Avenue Louis Mazet, 46500 Gramat, France
 

25 au 30 Aout 2021

 
 

Kristi GJEZI

Kristi Gjezi commence le violon avec son père Spiro Gjezi. Après des études au Conservatoire de Bordeaux, il entre au CNSM de Paris à l’âge de 13 ans dans la classe de Patrice Fontanarosa.

 En 2005, Il est 1er Prix au concours International de violon d’Avignon (Ginette Neveu) - France. Deux ans plus tard, il remporte son diplôme de

formation supérieure de violon Très bien à l’unanimité du jury au Conservatoire Supérieur de Paris et intègre alors le cycle de perfectionnement dans la classe de Jean Jacques Kantorow et Svetlin Roussev.

 Kristi Gjezi est également lauréat des concours internationaux de violon T.Varga, P. de Sarasate & D. Oistrakh. (2008-2009-2013)

Habitué des festivals et scènes classiques en France (Orangerie de Bagatelles, Festival Musical d’Automne des Jeunes Interprètes, Petit Palais, Cité de La Musique, Archives Nationales, etc.) il se produit également en Europe (Suisse, Espagne, Bulgarie, Roumanie, Kosovo ...) en musique de chambre et en soliste avec de nombreux orchestres - (Orchestre Pasdeloup, Opéra de Marseille, Orchestre Symphonique de Navarre, Orchestre Philarmonique de Pleven, Moscow State Orchestra, Orchestre de la Radio à Tirana ...)

 Invité  de France Musique (invité dans l’émission de Gaelle Legallic

« Dans la Cour des Grands »), Kristi Gjezi a également été soutenu par la fondation Natexis Banque Populaire et a bénéficié d’un violon G.B Guadagnini de 1784, prêté par la fondation Zilber de 2007 à 2009.

 Il est actuellement violon super-soliste à l'Orchestre National du Capitole de Toulouse.

 

Jean-Baptiste JOURDIN

Après avoir terminé ses études de violon, analyse, musique de chambre et harmonie au Conservatoire National de Région de Nice, Jean-Baptiste Jourdin entre au Conservatoire National Supérieur de Musique et Danse de Lyon dans la classe d'Annick Roussin et Laurence Ketels en 2005. Son intérêt pour l'orchestre va l'amener à faire de nombreux stages en orchestres de jeunes tels que l’Orchestre des Jeunes de la Méditerranée en 2004, l’Orchestre Français des Jeunes sous la direction de Jesús López Cobos en 2004 et Jean-Claude Casadessus en 2006, le Jeune Orchestre Atlantique (interprétation des répertoires classique et romantique sur instruments d'époque) en 2006, puis le Gustav Mahler Jugendorchester (orchestre international de jeunes) sous la direction de Herbert Blomstedt avec une tournée en Europe en 2008. Au C.N.S.M.D. de Lyon, c'est dans la classe de Zoltan Toth et Reiko Kitahama (membres du quatuor Ravel) qu'il fonde le quatuor Palmer qui s'est notamment produit en 2008 au festival Musicades à Lyon. Jean-Baptiste Jourdin a obtenu en 2010 son Master II de violon mention très bien à l'unanimité dans la classe de Marie Charvet et Nicolas Gourbeix. Il a par ailleurs eu l'occasion de travailler avec des personnalités comme Patrice Fontanarosa, Elisabeth Balmas, Laurent Korcia. Jean-Baptiste intègre l'Orchestre national de Lyon en 2009, puis l’Orchestre national du Capitole de Toulouse en janvier 2014

 

Juliette GIL-PERRAUD

Après ses études au CNR d' Angers , elle rentre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris où elle obtient une première médaille de solfège spécialisé  (classe de J. Lequien), un premier prix d'alto (classe de S. Collot) et un premier prix de musique de chambre (classe de C. Lardé). Elle y étudie également l'harmonie et le contrepoint et participe aux cours de musique de chambre de messieurs Parrenin, Walter, Bourgues et Pidoux.
Professeur à l'école de musique de Mulhouse, titulaire du CA, elle rentre à l'orchestre du Capitole de Toulouse en 1993, et participe à de nombreux concerts de musique de chambre en région toulousaine.
Depuis Mars 2010, elle est co-soliste au sein du pupitre d'alto.

 

Pierre GIL

Pierre Gil commence ses études musicales au Conservatoire National de Région de Bayonne où il suit les cours de Jacques Doué. Il obtient très jeune les médailles d'or de solfège, musique de chambre et violoncelle.
En 1984, il entre au Conservatoire National de Musique de Paris où il étudie le violoncelle avec P. Muller et la musique de chambre avec M. Bourgues, M. Parrenin et R. Pidoux. Il y obtient ses deux Premiers Prix en 1988.
Durant cinq ans il est violoncelliste à l'orchestre de Mulhouse. Il participe à de nombreux concerts dans la region: il est violoncelle solo de l'orchestre de chambre "La Folia" et membre fondateur du quatuor Arkan.
Depuis 1994, il est violoncelle solo de l' Orchestre National du Capitole de Toulouse.

 

Florent BARNAUD


Florent Barnaud rentre au Conservatoire régional de Grenoble à l’âge de 15 ans dans la classe de Philippe Guingouain et y obtient 5 ans plus tard son diplôme de fin d’étude. Il décide par la suite de suivre le cursus en perfectionnement afin de se professionnaliser et tenter les concours pour rentrer dans les conservatoires nationaux supérieurs de musique. A 20 ans il quitte le Conservatoire de Grenoble pour celui de Bourgoin-Jallieu où il a pour professeur Cedric Carlier (ancien membre de l’Orchestre de Paris, soliste à l’Opéra de Lyon et maintenant professeur de contrebasse au Conservatoire supérieur de Lyon). Un an plus tard, il réussit le concours de l’Orchestre Français des jeunes et le concours d’entrée au Conservatoire national supérieur de Lyon dans la classe de Bernard Cazauran (ancien contrebassiste super solo à l’Orchestre de Paris) et François Montmayeur (membre de l’Opéra de Lyon). Il rentre à L’Orchestre national du Capitole au poste de contrebassiste co-soliste en mai 2014.

 
 

Joséphine PONCELIN


Diplômée des conservatoires supérieurs de Rotterdam (Codarts) et de Paris (CNSMDP), Joséphine Poncelin occupe depuis 2016 une place de flûtiste et piccoliste à l’Orchestre National du Capitole de Toulouse (ONCT). Elle intégrera prochainement l'Orchestre National de France (ONF) au poste de flûte solo.

Elle s’est formée au sein de l’Orchestre des Jeunes des Pays-Bas (NJO) et de la prestigieuse académie du festival de Lucerne, d’où son goût pour la musique contemporaine, et a acquis de l’expérience professionnelle à l’Orchestre National de France, l’Orchestre Philharmonique de Rotterdam ou l’Opéra National de Lorraine.

Avec la danseuse, flûtiste et mime Elsa Marquet-Lienhardt, elle a découvert le théâtre du mouvement, et ensemble elles ont créé un spectacle autour du Pierrot Lunaire de Schönberg pour des musiciens en mouvement, en décembre 2019. 

Curieuse, avide de partage, et soucieuse de transmettre sa passion à un public plus divers et plus mixte, Joséphine a également suivi des formations de musiques du monde, d’ethnomusicologie, de chant, de pédagogie, et de médiation culturelle.

 

David MINETTI

Clarinettiste italien, né à Turin en 1973, David MINETTI débute l'apprentissage de la clarinette à l'âge de 9 ans au sein de l'orchestre d'Harmonie d'un quartier de sa ville natale. Il intègre ensuite le Conservatoire « G.Verdi » où il obtient un premier prix à l’unanimité avec félicitations.
Il s’est ensuite perfectionné avec Michel Lethiec au Conservatoire de Nice et avec Hans Deinzer à l'école de haut-perfectionnement de Bobbio (Italie).
En 1996 il remporte les sélections européennes du concours « Young Concerts Artists »  à Leipzig, ce qui lui permet de participer à la finale mondiale à New York en 1997.
Il a collaboré avec plusieurs formations symphoniques (notamment l’Orchestre Filarmonica Italiana, l'Orchestre Haydn de Bolzano et l’Orchestre Poitou-Charentes). C'est en 1996 (à l'âge de 23 ans) qu'il intègre l’Orchestre National du Capitole de Toulouse  (à l'époque sous la direction de Michel Plasson) au poste de clarinette solo (place qu'il occupe actuellement). 
Très sensible à l’enseignement il est professeur de clarinette à l’ISDAT de Toulouse (Beaux Arts)  pour la formation DNSPM au métier d’orchestre et il donne régulièrement des masters-classes aussi bien en France qu’à l’étranger ( Bruxelles, Turin, Université de Varsovie,Tokyo……).

 

Gabrielle ZANEBONI

Gabrielle Zaneboni débute le hautbois à 10 ans à Grenoble.

Après avoir terminé son cursus dans la classe de Jacques Huert, elle continue au Conservatoire à Rayonnement Régional de Paris avec Jean-Claude Jaboulay puis au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe de Jacques Tys.

 En 2008, elle étudie un semestre dans la Hochschule de Karlsruhe avec Thomas Indermühe grâce aux échanges ERASMUS.

Elle approfondit également sa passion pour l’orchestre avec le Gustav Malher Jugend Orchester lors des deux tournées européennes de 2009. Depuis 2010 elle est cor anglais solo de l’Orchestre National du Capitole de Toulouse sous la baguette de Tugan Sokhiev.

 Elle est invitée ponctuellement à jouer avec le Philharmonique de Radio France, le National de France et l'Orchestre de Paris.

 Elle enseigne le hautbois et le cor anglais au pôle supérieur de Toulouse au sein du cursus de préparation aux concours d'orchestre.

 Elle joue des instruments Rigoutat

 

Estelle RICHARD

En 1999 Estelle Richard entre dans la classe de Laurent Lefèvre au CNSM de Lyon ; le perfectionnement et  la motivation musicale  lui permettront d'obtenir son diplôme avec la mention TB.

En 2002, elle entre au poste de second basson jouant le contrebasson à l'ONCT alors dirigé par Michel Plasson. 

En 2004, Estelle remporte le 1er prix du Concours International Jean Françaix.

Pour la saison 2007-2008, elle s'envole pour le Luxembourg où elle occupe le poste de Basson Solo à l'Orchestre Philharmonique sous la direction d'Emmanuel Krivine.

Forte de cette expérience de soliste, elle retrouve l'année suivante son poste à l'ONCT avant de remporter le concours de Basson Solo en octobre 2011. Accompagnée par son orchestre à la Halle aux Grains de Toulouse , elle a pu jouer plusieurs œuvres concertantes comme les doubles concerto pour bassons de Rigger et Ouzounoff, le concertino de Strauss pour basson et clarinette ainsi que la symphonie concertante de Mozart. 

En dehors de son activité avec l'ONCT, elle s’investit dans de nombreux projets de musique de chambre (de la sonate à l’octuor) , et elle est également invitée ponctuellement par d'autres formations, comme l'Ensemble Carpe Diem, l'Orchestre Philharmonique de Radio France , l'Orchestre d'Auvergne ou de Pau.

 Depuis 2014 Estelle Richard est aussi professeur de basson à l’Institut Supérieur des Arts de Toulouse.

 

Emilien PRODHOMME

Timbales

Né en 1985, il débute les percussions à l'âge de 6 ans avec Bruno Lemaitre, alors professeur en banlieue rennaise. Il intègrera par la suite le conservatoire régional de Rennes et la classe d'Olivier Fiard, jusqu'à l'obtention des premiers prix de Percussions, musique de chambre et formation musicale en 2002.
Après deux années de perfectionnement au sein de l'ENM de Créteil avec Francis Brana, il intègre la classe de Jean Geoffroy, Philippe Labadie et Henri-Charles Caget au CNSMD de Lyon, et obtient en 2010 un Master d’interprétation mention très bien à l’unanimité.
Passionné par le répertoire symphonique, il collabore régulièrement depuis 2003 avec différents orchestres français (Orchestre de Bretagne, Orchestre national de Lyon, Opéra national de Lyon, Orchestre de Paris, Orchestre national de France, Orchestre de l’opéra de Marseille)
Après avoir occupé pendant quelques mois un poste de percussionniste au sein de l'orchestre symphonique de Saint-Etienne, il est recruté en tant que percussionniste solo (2009) puis timbalier solo (2014) de l'Orchestre national du capitole de Toulouse.
Parallèlement à ses activités orchestrales, il porte un grand intérêt à la musique de chambre et participe à la création de l’ensemble « Achronik », trio de percussionnistes tourné vers le répertoire contemporain et la création .
Depuis septembre 2010, il enseigne au pôle supérieur de Toulouse (ISDAT) aux côtés de Michel Ventula, Eric Sammut, Thibault Buchaillet et Laurence Meisterlin.

PHOTO-2018-12-14-23-17-08(1).jpg
 
Gat%C3%A9gories.jpg

Le stage

10 musiciens de l’Orchestre National du Capitole de Toulouse, représentant l’ensemble des pupitres symphoniques, proposent une masterclass spécialement dédiée à la préparation des traits d’orchestre imposés lors des concours d’entrée dans les orchestres, en France et en Europe. 

Forts de leur riche expérience de musiciens d’orchestre et de leur maîtrise du répertoire, particulièrement lorsqu’ils participent au jury de recrutement des nouveaux musiciens, il leur est apparu qu’il n’existait pas en France de formation dédiée à la préparation de ces concours d’entrée. 

 
MAP-orchestre.jpg

Le contenu Pedagogique

Cours individuels journaliers sur des traits d’orchestre majeurs du répertoire symphonique, et régulièrement demandés dans les concours d’orchestres.

1 simulation d’audition de concours derrière paravent avec mise en pratique des traits  étudiés.

Ce stage est ciblé pour les lauréats de CRR et étudiants en Licence , Master.

 

 Lieu et Planning

Grand Couvent de Gramat

Hébergement de 5 jours en pension complète en chambre double.

Arrivée le mercredi soir pour diner.

Cours jeudi , vendredi , samedi.

Auditions dimanche.

Départ lundi 30 matin.

couvent gramat.jpg
couvent gramat.jpg
466.JPG
466.JPG
451.JPG
451.JPG
20170901_113840.jpg
20170901_113840.jpg
481.JPG
481.JPG
IMG_20190905_120602.jpg
IMG_20190905_120602.jpg
20170901_111426.jpg
20170901_111426.jpg
Logo Traits d'orchestre_Couleur.png
Logo Traits d'orchestre_Couleur.png
36-g-couvent-gramat(1).jpg
36-g-couvent-gramat(1).jpg
 

Nos partenaires

21309476-7813-4ed8-89cf-fc7160931daa_edited.jpg
 

Contact

06 62 31 68 17

aida gramat facebook.png